101 Streaming

Regarder Trap Street en streaming VF

Voir Trap Street en streaming complet

Trap Street    

N/A 93 min Drame

6.5
IMDB: 6.5/10 161 votes

, , ,

3 wins & 15 nominations.

China

421

Report error

Synopsis du film Trap Street

Li Qiuming est adjoint géométre dans une entreprise de topographie numérique. Il doit relever les modifications intervenus dans les artères pour actualiser le systéme. Pour joindre les 2 bouts, il installe des capteurs vidéos clips dans des lieux publics et privés, mais dissimule ce taff à son papa – responsable éditorial d’un revue des ministres. Une journée, au cours d’un noté cartographique, il croise une jolie jeune gonzesse qui s’éclipse dans une voie isolée. Il s’apercoit que cette rue ne se trouve pas sur les plans et Capteur de navigation, en tant que si elle n’avait rarement existé. Dans le projet de réviser la donzelle, il ne s’arrête pas ses recherches sur cette rue étrange, pour connaître quelquechose qui transformera son existence pour encore.
TRAP STREET : DE LA SAISON DES AMOURS VERS UNE FABLE POLITIQUE Premier film réalisé par Vivian Qu (qui a aussi produit Black Coal), Trap Street nous fait suivre les techniques d’approche d’un jeune géomètre stagiaire, Li Qiuming, pour séduire une jeune femme élégante, Guan Lifen, aperçue pendant son travail de terrain sur « l’allée de la forêt ». Trap Street est construit en deux parties à l’apparence antinomique mais qui constituent bel et bien les facettes d’une même réalité : la Chine contemporaine pleine de contradictions, écartelée entre son saut dans la modernité – notamment technologique – et ses héritages d’antan, entre une jeunesse urbaine et une ancienne génération qui a grandi pendant la Révolution culturelle et qui a parfois été déportée à la campagne. La première partie dresse un tableau classique de la vie urbaine moderne dans une mégalopole chinoise. L’histoire se déroule à Shangai avec une jeunesse désormais rompue au rythme de vie occidental/capitaliste et de ces bars où l’on y boit des bières pour socialiser, où l’on y danse pour draguer et où l’on joue au billard pour passer le temps ou faire des affaires. Progressivement, à mesure que la parade amoureuse se développe sous la chanson « Donna Donna » – mondialement connue, notamment interprétée par Joan Baez -, tout ce qui semblait reposer en arrière-plan prend le pas sur l’intrigue pour en faire une fable politique. La réalisatrice Vivian Qu plante ainsi subrepticement le décor pour sa seconde partie. On passe en effet soudain d’une lubie attendrissante – la déformation professionnelle de Li à enregistrer les coordonnées topographiques de ses lieux favoris comme par exemple lorsqu’il prend la main de Guan pour la première fois – à l’inquiétante obsession totalitaire d’un appareil d’Etat chargée de surveiller et de traquer. Dans une composition qui était volontairement légère et insouciante, notre jeune héros sera forcé d’acquérir la maturité nécessaire à mesure que le piège (trap) se referme sur lui, celui d’une rue interdite, « l’allée de la forêt ». La transition entre les deux parties peut apparaître un peu brutale et manquer de vraisemblance, ce qui explique la notation (trop sévère) de Télérama mais pour ma part, j’ai été très agréablement surpris par Trap Street et son style narratif efficace, capable de faire ressentir l’omniprésence d’un Etat policier pouvant faire transformer n’importe quelle histoire banale en cauchemar kafkaïen.

Directeur du film

No links available
No downloads available

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related movies